British Ensign. Le pavillon britannique pour la navigation de plaisance. Les différends pavillons

British Ensign

Le pavillon britannique

Pour la navigation de plaisance

Il existe 3 pavillons principaux de la marine britannique.

Le White Ensign

white ensign

Le White Ensign est utilisé par la marine militaire, la Royal Navy. Les membres du yacht club  « Royal Yacht Squadron » sont autorisés à battre le White Ensign.

Le Blue Ensign

Blue Ensign

Le Blue Ensign est accordé par autorisation du « Director of Naval Reserve » à certains membres actif ou retraités de la Royal Naval Reserve, et par autorisation de certains yachts clubs.

Le Blue Ensign peut être « defaced » (frappé) marquant le service ou le corps auquel il appartient.

Exemple : British Royal Fleet Auxiliary Ensign

Fleet Auxiliary Ensign

Le Red Ensign

Red Ensign

Le Red Ensign est le pavillon de la marine civile, marchande ou de plaisance. Il sera donc utilisé par les plaisanciers comme pavillon de courtoisie.

 

Le Red Ensign defaced, est porté par la Trinity House (services navals civils), et par certains Yachts Clubs.

Ensign of Trinity House :

Red Ensign defaced

 

Il est également porté par les British territories and dependencies, frappés alors par leur Insigne.

Exemple : les Bermudes

Ensign Bermudes

 

L’ordre de préséance est le suivant :

  •  le White Ensign
  •  le Blue Ensign
  • le Blue Ensign defaced
  •  le Red Ensign defaced
  •  le Red Ensign

 

Le Union Jack :

Union Jack

ne peut être utilisé que si le Roi ou la Reine est à bord, ou l’Amiral de la flotte.

Il est strictement interdit pour tout bateau civil depuis l’Ordonnance de Charles Ier, au 17e siècle.

 

 

 

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *